B) L'émancipation de la femme

 

Barbie choque l’Amérique pudibonde mais elle représente un des grands piliers de l’émancipation de la femme tant par sa vie que par ses loisirs, elle a bousculé les codes sociaux et s’impose comme l’égal des hommes au fur et à mesure des années. Barbie n’est pas une potiche mais une femme indépendante et affranchie, qui peut prendre sa vie en main. La femme qui se veut moderne imite Barbie et vice versa Barbie imite la femme moderne.

                        

MomoMomo                

http://www.univers-poupees.com/boutique/article.php?pro=man8412

 Barbie vétérinaire                                                      Barbie mac do  

La poupée Barbie est parue dans les années 1960 en pleine période d’après-guerre, de transition et de modernité. Une époque marquée par une révolution féminine dans laquelle les femmes cherchent l’égalité avec les hommes, par conséquent l’émancipation.

Barbie est une femme active, elle prouve son indépendance et sa volonté de prendre sa vie en main d’abord par ces différents métiers (en tout 108) et loisir : elle fait ses études à la Willows High School, au début mannequin, elle devient en 1961 danseuse, infirmière, et hôtesse de l’air. En 1963 elle est diplômée d’Université, en 1965, astronaute, rédactrice de mode, professeur d’Université, dans les années 70, elle est à la fois chirurgienne, athlète aux jeux olympiques.

 

9-9.jpg

http://webstern.e-monsite.com/pages/histoire-des-pin-up/barbie.html

 

 

Barbie chanteuse, astronaute et athlète en 1965

C’est en 1964 que la loi sur les droits civiques est votée aux Etats Unis, elle annonce la fin de la ségrégation entre les différentes ethnies,  mais aussi entre les femmes et les hommes. La poupée Barbie devient alors l’un des emblèmes le plus représentatif de ce mouvement de libération féminine. Elle évolue avec son temps, mais reste encore dans le schéma stéréotypé de la femme en arrière-plan.

C’est en 1971 que l’on voit pour la première fois Malibu Barbie, c’est la plus différente de toutes les autres, la preuve de l’affranchissement des femmes dans les années 1970 en occident. Elle ne regarde plus en biais comme avant, mais droit devant elle,  puisqu’elle conduit désormais sa propre voiture. On a pu observer dans ses yeux une nouvelle femme : confiante et avec des projets. Ses projets sont notamment le travail, un monde dans lequel les femmes ont été plongées durant la seconde guerre mondiale lorsque les hommes étaient au front, et auquel elles se sont, par la suite, fortement attachées.

 

 

 MomoMomo

http://ifitshipitshere.blogspot.fr/2010/06/hyper-realistic-paintings-of-retro.html 

Barbie Malibu                                                                                                                       Barbie de 1965

 

 

La femme ayant pris une place à part entière dans la société, l’image de la Barbie s’est figée, pour devenir un stéréotype.

 

Entre 1985 et 1989 elle devient à la suite femme d’affaires, Day to Night Barbie sortie en 1985 est une femme d’affaires en tailleur croisé rose pale, sa tenue sévère peut toutefois se transformer en un ravissant ensemble chic de soirée, la femme est ainsi montrée comme active et engagée dans son travail, avec une part de folie se révélant au tombé de la nuit. On assiste à une diversification du rôle de la femme.

 

Momo  

http://www.bastama.net/article2811.html

                 Barbie Day to Night Barbie

Elle devient ensuite styliste, grand reporter à la télévision, vétérinaire, professeur, rock star, docteur, ambassadrice de l’Unicef, officier de l’Armée. Allant de plus en plus vers son émancipation, elle est dans les années 90 pilote de l’US Air force, diplomate, officier de marine, sergent dans la marine, professeur, candidate aux élections présidentielles, officier de police, médecin militaire, joueuse de base-ball. Puis en 1994, elle est aussi pédiatre. Les années suivantes, elle devient maîtresse d’école, secouriste de plage, ingénieur, dentiste, paléontologue, championne olympique de patinage. Elle pilote un avion en 1999, jusqu’à même devenir en 2000 présidente des USA.  De 2002 à 2006 elle retombe dans les métiers féminins : hôtesse, ballerine, excepté en 2005 où elle devient productrice de film. Barbie est donc loin d’être une marginale considérées comme une sombre folle, et une femme idiote.

                     

      

 

 

 

 

             Momo                              http://suite101.fr/article/la-merveilleuse-histoire-de-barbie-a3051                                            

                          Barbie pilote d’avion                                                                               Barbie pédiatre

 

 

Elle est belle, indépendante et refuse d’être mère de famille et de se vouer entièrement aux tâches ménagères, par exemple. Sa vie est mouvementée, sa famille est immense à l’image de son cercle d’amis. L’image de la femme fidèle est également démentie par Barbie. Elle rencontre Ken en 1961, son équivalent masculin. Il l’accompagne dans tous ses loisirs, et évolue en même temps et de la même manière qu’elle. Mais en 2004, suite à un coup marketing de Mattel, le couple se sépare officiellement, ce qui brisa chez les petites filles l’image d’un amour éternel. Pendant 2 ans, Barbie le remplace par Blaine, un surfeur australien, mais se remet finalement avec Ken à la fin, suite à la baisse de popularité, et à l’indifférence des petites filles pour Blaine. 

 

Momo

 

http://www.today.com/id/41534939/ns/today-today_style/t/ken-woos-wins-back-his-ex-barbie/#.Ut1EH8pKHZ4

Barbie et Ken en 1961

Barbie a parcouru le monde et a participé à une certaine émancipation de la femme, en jouant sur l’identification de la jeune fille en future femme libérée. Depuis 1959, 650 millions de poupées ont été vendues à travers le monde, plusieurs films d’animation ont été tournés et des jeux vidéo ont été réalisés. Plus qu’une figurine, Barbie est une figure, une icône mondiale.

Barbie choque l’Amérique pudibonde mais elle représente un des grands piliers de l’émancipation de la femme tant par sa vie que par ses loisirs, elle a bousculé les codes sociaux et s’impose comme l’égal des hommes au fur et à mesure des années. Barbie n’est pas une potiche mais une femme indépendante et affranchie, qui peut prendre sa vie en main. La femme qui se veut moderne imite Barbie et vice versa Barbie imite la femme moderne.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site